Mairie De Strasbourg Acte De Décès, Avion Paris Genève Horaires, Météo La Chaux-de-fonds, Le Bon Coin Animaux De La Ferme, Ankylose 10 Lettres, Expo Chagall Carrières De Lumière, Où Se Trouve La Ville Orange, Expose Sur La Canne à Sucre à La Réunion, " /> Mairie De Strasbourg Acte De Décès, Avion Paris Genève Horaires, Météo La Chaux-de-fonds, Le Bon Coin Animaux De La Ferme, Ankylose 10 Lettres, Expo Chagall Carrières De Lumière, Où Se Trouve La Ville Orange, Expose Sur La Canne à Sucre à La Réunion, " />

la naissance de la science politique en afrique

12/01/2021

Comme on le sait, toute discipline acquiert son autonomie en se donnant de la visibilité à travers des infrastructures distinctes de celles des autres disciplines et grâce à une communauté savante organisée. Appliqué à l’Afrique, ce modèle pose les questions de la modernisation des systèmes politiques, de la construction de l’État et de la nation. On voit que l’État est là le produit d’une dynamique sociale endogène. Le structurofonctionnalisme est surtout associé aux travaux de Gabriel Almond, qui emprunte lui-même à la théorie fonctionnaliste de Talcott Parsons et à la théorie systémique de David Easton12. Il n'étudie pas tant la question de la légitimité du pouvoir que les moyens de son établissement et de sa conservation : il aborde ainsi l'objet politique comme un art (celui d'instaurer et de maintenir un pouvoir), et non comme une "science" politique au sens où nous l'entendons aujourd'hui. La pandémie qui s’est propagée à travers le monde en 2020 a mis en lumière le fait que la majorité des morts dans la plupart des pays d’Afrique ne sont jamais officiellement enregistrés. Cette vision a le mérite de mettre en exergue des limites qui sont incontestables. Rattaché à la faculté de droit et de science politique (FADESP), le CESPo œuvre pour la promotion, l’institutionnalisation et la dynamisation de la science politique en Afrique francophone. D’autres études ont permis de mettre à jour ce que Denis Constant Martin appelle objets politiques non identifiés (OPNI) et de renouveler des travaux qui se sclérosaient à force d’étudier l’État et les objets politiques classiques. Les anthropologues occidentaux sont les premiers à s’en être d’abord occupés, car dans la division du travail académique entre disciplines des sciences sociales, ils avaient hérité des objets considérés comme exotiques. Il en est même venu un moment à demander que les pays africains se « déconnectent » du système international, tout comme Frank appelait les Latino-Américains à la révolution contre l’impérialisme et les élites locales qui en relaient les intérêts. En Afrique du Sud, la diminution des financements privés pour la R&D a été énorme depuis la crise financière mondiale, malgré l'augmentation des dépenses publiques dans le domaine de la recherche, ce qui explique en partie la diminution du rapport dépenses relativement au PIB qui se situe entre 0,89 % en 2008 et 0,73 % en 2012. Le contrôle des naissances est l'ensemble des diverses politiques gouvernementales nationales ou étatiques visant à la modification du taux de fécondité d'un pays. Pendant la colonisation, les puissances occupantes, notamment la France, procèdent à une intégration à leur manière. Sa complexification va de pair avec sa bureaucratisation comme l'ont noté Max Weber dans Économie et société, ainsi qu'Émile Durkheim dans De la division du travail social. En effet, les développementalistes estiment que, certes, les systèmes, les structures et les fonctions peuvent varier dans leurs formes concrètes, mais que le schéma global, notamment la dynamique des sociétés qu’ils abordent dans une perspective évolutionniste, reste, lui, inchangé. 27Ces travaux sont aussi ceux qui sont allés peut-être le plus loin dans la tentative de compréhension de l’Afrique en utilisant essentiellement deux axes de réflexion cherchant soit à montrer la spécificité de l’Afrique et de ses trajectoires, soit à dégager des « invariants » de la politique africaine. La réflexion sur la politique n’est pas une activité nouvelle. Les États africains peuvent varier dans leur idéologie, leur développement économique, leur style de leadership, mais ils ont tous d’une façon significative un noyau patrimonial commun32. Il s'intéresse essentiellement à la technique, aux mécanismes des gouvernements et de la gouvernance, ne voyant en la vertu et la religion que des moyens pour gouverner. ), Power in Africa: An Essay in Political Interpretation, Londres, McMillan, 1992, p. 11. 40 Michael Bratton et Nicolas Van de Walle, Democratic Experiments in Africa: Regime Transitions in Comparative Perspective, Cambridge, Cambridge University Press, 1997. La vision triomphaliste est celle qui consiste à considérer que le temps mondial actuel est un temps démocratique qui fonctionne comme un rouleau compresseur. Il est d’abord limité à la création de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), vouée notamment, d’une part, à la promotion de l’indépendance des pays encore sous le joug colonial et, de l’autre, à la création de conditions propices à une coexistence pacifique entre les États. 34 Lire à titre d’exemples Comi Toulabor, « Jeu de mots, jeu de vilains : lexique de la dérision politique au Togo », Politique africaine, vol. Cette industrialisation donne naissance à une science sociale indépendante. ), Africa in World Politics, p. 3-20. 29 Jean-François Bayart, L’État en Afrique, la politique du ventre, Paris, Fayard, 1989. Le résultat, c’est l’approfondissement de la crise7, l’expatriation et la dispersion des chercheurs, desquelles résulte la difficulté de générer un appareil théorique et conceptuel issu des terrains et des chercheurs africains. 10 Louis J. Cantori et Andrew H. Ziegler Jr., Comparative Politics in the Post-Behavioral Era, Boulder, Lynne Rienner Publishers, 1988 ; Louis J. Cantori, Comparative Political Systems, Boston, Holbrook Press, 1974. Mais l’objet de cette réflexion, sa forme et ses méthodes ont profondément changé à partir de la seconde moitié du XIX e siècle. Number of visits: 5678 July 26 1994 Comments Dans d’autres pays francophones, l’atrophie du cadre institutionnel universitaire est telle qu’il existe, au mieux, un cours de science politique dispensé dans les facultés de droit par des juristes. Faire de la recherche sur l’Afrique devient donc un vrai défi dans ces conditions. Elias appelle ce processus la loi du monopole, cette lutte pour le contrôle des territoires en Europe continentale. 22 Guy Nicolas, « Les nations à polarisation variable et leur État : l’exemple nigérian », dans Emmanuel Terray (dir. 23 Alvin Y. La modernisation est définie à partir d’un critère qui se veut universel, applicable en tout lieu et en tout temps, c’est-à-dire la construction d’un centre qui parvienne à assurer son hégémonie sur les régions et allégeances périphériques dans un continent où prévaut l’hétérogénéité ethnique. Il a également mis l’accent dès 1954 sur un phénomène qui sera ensuite au cœur des théories de la dépendance, à savoir l’échange inégal entre le Nord et le Sud. Du Bois, fondateur de l’Association américaine pour le progrès des gens de couleur (NAACP), organisateur du premier congrès panafricain, à Paris, en 1919 ; Marcus Garvey qui prônait le retour en Afrique des Afro-Américains ou encore Georges Padmore. Ces derniers sont relégués au rôle de simples pourvoyeurs de matières premières sans valeur ajoutée et d’importateurs de produits finis à un coût élevé. Si au départ il s’agissait de créer une forme d’États-Unis d’Afrique, le projet des années 1960 sera finalement, dans la pratique, plus modeste. Il n’en est pas de même en ce qui concerne l’aire régionale africaine. Son mérite fut d'envisager la politique d'une manière non plus métaphysique, mais pratique. Les politiques de natalité varient beaucoup selon les pays et en fonction des époques. Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search, Gazibo, M. 2010. Mais le pessimisme ne doit pas l’emporter sur l’analyse nuancée et sur l’idée qu’en la matière, il y a plusieurs Afriques, comme nous le verrons plus loin. 41Les théories de grande portée sont actuellement rarement invoquées pour comprendre l’Afrique même si, dans la pratique, leur héritage demeure vivace. 2. L’État devient alors un projet, car les détenteurs du pouvoir (le centre) mettent consciemment en œuvre des stratégies pour pénétrer l’ensemble de leur territoire (les périphéries). Ces systèmes comportent des structures diversifiées et ces structures remplissent des fonctions13. Elle offre en outre une position clé de plateforme régionale pour conduire des recherches en Afrique australe. ), États d’Afrique noire : formation, mécanismes et crise, Paris, Karthala, 1991, p. 323-353. Les principales hypothèses qui sous-tendent le premier axe sont plus attentives à l’histoire et à la culture, sans être forcément culturalistes. 37Dans la vision pessimiste – très actuelle en Afrique – on ne trouve rien de démocratique dans les expériences politiques initiées à partir de 1990. Les colonies de l’Afrique française se voient ainsi regroupées en deux blocs, l’Afrique occidentale française (AOF) et l’Afrique équatoriale française (AEF). La formation en « Économie politique » était également proposée par les facultés de droit. Cette question de la construction d’un centre est au cœur de nombreux travaux aujourd’hui classiques de Reinhart Bendix ou encore Norbert Elias17. durée : 00:55:30 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - Les phénomènes géologiques racontent notre planète née il y a 4,56 milliards d'années. Le modèle centre-périphérie a tenté de résoudre ce dilemme dans une perspective normative. Cette évolution de la francophonie linguistique vers la francophonie politique a permis à cette organisation d'élargir sa sphère d'influence en admettant en son sein de pays non francophones. Ils ont été élaborés dans la foulée de la révolution behavioriste, devenue dominante dans la science politique américaine dans les années 1950 à 197010. Son livre sur « l’Etat ailleurs » publié au début des années 2000 le positionne comme une référence internationale en la matière. Ce qu’ils montraient, c’est l’existence d’organisations dont les relations avec l’État allaient de l’immersion totale à l’indépendance et à l’interdépendance. La science politique se ramifie alors en trois grandes branches : administration publique, relations internationales, études militaires et stratégiques. Dans nombre de pays africains, la première condition fait cruellement défaut en ce qui concerne la science politique, en partie parce que cette discipline ne constitue pas une priorité dans les politiques d’éducation. 15Sur la question de la comparaison entre l’Afrique et les autres contextes, ce sont les structurofonctionnalistes, apparentés aux développementalistes, qui ont été à la pointe de la recherche. C'est une belle histoire géologique que celle de la naissance d'un océan en Afrique de l'Est. 3L’absence de travaux de science politique proprement dite lors des premières recherches sur l’Afrique a peu à peu été comblée. « logiques sociales à l'œuvre dans la vie politique ». Par contrecoup, le rejet de l'étude mesquine des procédés contemporains permit à des courants d'idées totalement différents et novateurs d'émerger[réf. Des territoires relativement importants se concentrent entre les mains du roi, annonçant l’ère des États modernes aux frontières claires, notamment à partir du congrès de Westphalie à la suite de la guerre de Trente Ans (1648) et du congrès de Vienne (1815). En effet, l’Afrique est étudiée ici non pas à partir d’elle-même, mais au prisme de l’Occident, un peu comme l’envers d’une médaille. La propagation des expériences de démocratisation en Europe de l’Est et en Afrique dans les années 1990 est venue conforter les tenants de l’universalité et de la linéarité dans leurs certitudes. Amin explique le sous-développement de l’Afrique par la nature de son insertion en tant que périphérie dans le système mondial dominé par le centre européen. 35À partir des années 1990, l’émergence des mouvements de revendication démocratique et le déclenchement des processus de transition politique ont permis, d’une part, de placer l’Afrique, aux côtés de l’Europe de l’Est, au cœur de la science politique si l’on en juge par le nombre de travaux américains et européens40. 17Dans sa version centrée sur l’analyse du processus d’étatisation en Afrique, ce modèle partage d’importantes prémisses avec le modèle précédent, notamment la vision universaliste et univoque du développement politique. Les positivistes mettent en question les explications divines de la société. Cette tendance confortera ensuite les modèles d’analyse de relève. souhaitée]. Scioppius, Juste Lipse, Fra Paolo sont également de ses continuateurs. Le premier analyse la politique (politics), le second élabore les politiques publiques (policies). 8 Paul Zeleza, Manufacturing African Studies, préface. 9En outre, la crise généralisée de l’État en Afrique dans les années 1980 a contribué à l’effondrement des infrastructures académiques et des moyens de fonctionnement des universités, comme nous le montre Paul Zeleza6. Il s'opère une scission de l'économie et de la politique. La science politique recouvre la théorie politique, la sociologie politique, la science administrative, les relations internationales[1]. 43 Patrick Quantin, « Les élites politiques face aux transitions démocratiques », dans CEAN, L’Afrique politique 1995 : le meilleur, le pire et l’incertain, Paris, Karthala, 1995, p. 284. souhaitée]. [3], La science politique moderne est une discipline relativement récente, dont certains datent l'émergence (du moins en ce qui concerne la science politique moderne), au XVIe siècle avec Nicolas Machiavel[4]. 2 John Harbeson et Donald Rothchild, Africa in World Politics: Post Cold War Challenges, Boulder, Westview Press, 1995. Jusque lors, les hommes de science, à l'image du Pic de la Mirandole, se devaient de connaître toutes les sciences. 20L’allégeance des périphéries au centre implique, de fait, l’affaiblissement des allégeances tribales et communautaires. Sur le plan empirique, la fin des années 1980 et les années 1990 voient émerger des phénomènes inusités tels que les nouveaux types de conflits armés (guerres civiles, guerres régionales…), les tentatives de démocratisation et, enfin, les projets d’intégration économique et politique d’envergure continentale. Dans nombre de pays africains, la première condition fait cruellement défaut en ce qui concerne la science politique, en partie parce que cette discipline ne … À cela s’ajoute l’absence de moyens financiers, qui rend difficile l’organisation de forums réguliers à large échelle, qui sont des occasions d’échanges scientifiques enrichissants. Les enquêtes de terrain ou recherches d'archives fondent les théories avancées par les auteurs. Martin Mourre, « Le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA), ou la volonté de savoir en Afrique pour l’Afrique. 1 Parmi les nombreux défis épistémologiques que l’étude de l’Afrique pose aux chercheurs, la conciliation entre le spécifique et l’universel, c’est-à-dire l’arrimage entre les études africaines et les travaux de la science politique centrale, fait particulièrement débat (Coulon et Martin, 1991). Très souvent, les analystes ont ainsi pris le contre-pied des études précédentes, tendant à relativiser la pertinence du droit et des institutions dans les contextes africains. L'année 2020 a été l'une des plus macabres de l'histoire, avec plusieurs milliers de morts dans le monde liés au Covid-19. Au XIXe siècle, ils se spécialisent dans des domaines particuliers. L’analyse des conflits était, dans ce sens, basée essentiellement sur l’utilisation de facteurs identitaires46 et l’analyse de l’intégration revenait souvent à celle de l’État et de la souveraineté. Dans le Commentaire des Sentences, il écrit que « le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel viennent l'un et l'autre du pouvoir divin ». Cette thématique de la société annonce, en quelque sorte, l’ouverture politique des années 1990 sur le continent. L’analyse de la démocratisation est passée par plusieurs phases : après la vague d’euphorie, les reflux démocratiques enregistrés ont eu pour effet de donner lieu à des travaux plus équilibrés, voire clairement pessimistes. 13Trois thématiques ont dominé l’analyse politique sur l’Afrique durant cette période, les glissements thématiques obéissant à l’évolution de la conjoncture politique sur le continent : l’État, le développement et la politique africaine. La science politique en Afrique de l 'ouest francophone demeure à l 'étape embryonnaire. 3 Patrick Chabal, « Paradigms Lost », dans Patrick Chabal (dir. Les premiers penseurs politiques tels que Thucydide, Platon ou Aristote adoptent une attitude visant à établir les faits et à définir les concepts avec un souci de rigueur significatif. Mais ce n'est véritablement qu'au milieu du XIXe siècle que naissent les sciences sociales et parmi elles la science politique, surtout grâce aux changements liés à l'ère industrielle. 36 Achille Mbembe, « Esthétique de la vulgarité », dans De la postcolonie : essai sur l’imagination politique dans l’Afrique contemporaine, Paris, Karthala, 2000, p. 139-163. 32Les travaux précurseurs qui viennent à l’esprit sont d’abord du côté franco-africain, l’« école » de la revue Politique africaine, avec l’étude du politique par le bas et des modes populaires d’action politique menées par Jean-François Bayart, Achille Mbembe et Comi Toulabor34. Dans une société connaissant de profondes transformations, la science politique, à l'image des autres sciences sociales, pense l'organisation des sociétés et des gouvernements[5]. Machiavel illustra le premier la pratique parfaitement empirique que ses contemporains avaient de la politique. 1La science politique demeure marquée par le regroupement des chercheurs en aires régionales1. Cependant, les tentatives d’établir des points de comparaison ont conduit à un développement de l’analyse des institutions et du pouvoir en Afrique dès les années 1960. C'est une belle histoire géologique que celle de la naissance d'un océan en Afrique de l'Est. Rôle de la Francophonie dans la promotion de la paix en Afrique GUIBLA Charles Joseph. Le roi n’est qu’un primus inter pares et dépend des seigneurs pour les revenus comme pour la levée des troupes. Le premier est issu de la culture italienne, à une époque où se développent les cités-états, dont les rivalités feront naître la pensée de celui qui marquera la période suivante de son empreinte indélébile: Machiavel. L’état des sources bibliographiques y est tel que même la réalisation d’un travail monographique relève de la gageure. L’histoire de la science politique montre une évolution des méthodes utilisées qui s’inscrit néanmoins dans une certaine continuité du point de vue de la rigueur de l’analyse. Le Testament de Richelieu porte sa marque, et dans une certaine mesure, toute la politique de la monarchie absolue peut lui être rattachée. Cependant, ce modèle a aussi ses faiblesses et n’a pas vraiment permis « d’étudier l’Afrique pour elle-même ». 7 John Harbeson, « Africa in World Politics: Amid Renewal, Deepening Crisis », dans John Harbeson et Donald Rothchild (dir. Le développement aux États-Unis est stimulé par l'absence de contraintes et par la venue d'un certain nombre de scientifiques réfugiés (allemands, anglais, italiens, autrichiens). De ce point de vue, les modes populaires d’action politique sont généralement vus comme essentiellement équivoques. Elles vont atteindre le milliard d’ici 2050 pour un total de 2,4 milliards d’Africains — soit un habitant de la … 34Du côté africain, dans la même lancée des études centrées sur la société civile, on peut relever l’ouvrage précurseur édité par Peter Anyang’Nyong’o39. L’objectif de ces travaux, qui ont puissamment contribué à l’étude des formes non conventionnelles de participation politique, était précisément de sortir de l’étude de l’Afrique par le haut, qui caractérisait les travaux développementalistes, centre-périphérie et dépendantistes. Le type idéal de patrimonialisme a l’avantage de permettre de subsumer ces diverses pratiques dont certaines se recoupent d’ailleurs largement sur la base de la confusion entre privé et public31. Sur le plan épistémologique, la réalité des pays africains, l’effondrement du marxisme et l’atténuation corrélative des grands clivages idéologiques ont relégué aux oubliettes les travaux de grande portée comme le développementalisme et les théories de la dépendance au profit de théories de proximité. Deux autres colonnes sont constituées de groupes de 11, 21, 19, 9 et de 11, 13, 17, 19 encoches. Emergence, démocratie et développement sont trois concepts au centre de tous les discours des chercheurs et des politiques en ce début du 21 e siècle. 1 Certains aspects de ce chapitre ont été publiés dans Mamoudou Gazibo, « L’Afrique en politique comparée », Polis, revue camerounaise de science politique, vol. Il est surprenant de constater qu’il est souvent plus facile de travailler sur l’Afrique en restant en Europe ou aux États-Unis qu’en allant dans les pays africains étudiés. Or, ce pur formalisme a vite montré ses limites puisque le droit proclamé était loin d’être appliqué et respecté26. À elles seules, deux régions regroupant 23 pays, l’Afrique de l’Ouest et centrale, totalisent 414 millions d’habitants. On peut faire ici abstraction des critiques formulées contre ce modèle, en raison entre autres de son ethnocentrisme, de son évolutionnisme et de ses prétentions explicatives si larges, qu’il n’a pas permis de saisir la vraie nature du politique en Afrique. 14Les travaux sur la modernisation et le développement politiques, bien synthétisés par Bertrand Badie, auront d’abord tenté de comprendre les nouvelles dynamiques affectant les pays africains nouvellement indépendants9. Par exemple, dans les travaux d’Almond et Verba15, ainsi que dans ceux de Pye et Verba16, la possibilité de démocratisation du tiers-monde et notamment de l’Afrique est mesurée en termes d’écart entre leur culture (dite paroissiale) et la culture civique (démocratique) caractéristique de l’Occident. Son influence fut considérable en cela qu'elle permit de répandre le goût de la science politique et l'habitude de l'étudier d'un point de vue historique[réf. Tous, d'une façon ou d'une autre ont questionné la chose politique et l'exercice du pouvoir. 29Il s’appuie sur Zaki Ergas selon lequel. L’État détenant les cordons de la bourse en matière de financement de l’éducation, ses dirigeants ne pouvaient alors favoriser le développement de la recherche dans un domaine potentiellement contestataire5. Le résultat est une importation des modèles d’analyse exogènes. 28Le second axe concerne des travaux cherchant à mettre en exergue des invariants de la politique africaine, voire du politique en Afrique. Depuis 2009, Sciences Po est passé de 3 à 19 partenariats universitaires en Afrique. 1 En reprenant le thème de « l’Etat en Afrique », ce numéro de L’Espace Politique n’entend pas revenir sur les travaux des politistes car ceux-ci ont déjà largement défriché ce sujet et proposé des pistes de réflexion pertinentes. Les cadres d’analyse”. modifier - modifier le code - modifier Wikidata. In. Querelle des Investitures, Césaropapisme et Schisme d'Occident sont les traits saillants de la période marquant profondément la lecture que l'on peut faire du fait politique et de la pensée qui l'accompagne en Occident au Moyen Âge. La première remarque qui s’impose sur ce point est l’inexistence d’une science politique africaine en tant que champ structuré et autonome, produisant son propre corpus théorique. Ils ont pour principal objet la stratification sociale. Enfin, puisque ces auteurs étaient militants, leurs analyses étaient en fin de compte beaucoup plus guidées par la praxis que par la science. 30, no 3, 2000, p. 352. 38Pour sa part, Francis Akindès42 développe une thèse de « l’aventurisme démocratique » en insistant notamment sur « les limites structurelles à l’acclimatation de la démocratie ». 15 Gabriel Almond et Sydney Verba, The Civic Culture: Political Attitudes and Democracy in Five Nations, Boston, Little, Brown, 1963. D’autre part, ces phénomènes ont permis aux politistes africains d’occuper une place importante dans ce renouvellement épistémologique sans proposer cependant des modèles vraiment endogènes. Problématique de la démocratie en Afrique. Elle est plutôt caractérisée par une atrophie du cadre institutionnel, une faiblesse de l’appareil théorique, un enclavement ou une complète extraversion des politologues africains. Ces invariants expliquent, chez ces auteurs, le caractère évanescent du droit et des institutions, plus formels que réels et submergés par des pratiques qui rendent difficile leur bon fonctionnement. Dans une perspective plus centrée sur les comportements politiques que sur la culture, Patrick Quantin affirme que « les véritables projets de construction démocratique en Afrique supposent l’invention de projets plus radicaux que ceux qui ont été proposés au début des années 1990 et surtout l’émergence de groupes distincts des élites néopatrimoniales existantes43 ». Parmi les sous-disciplines les plus importantes, mentionnons : la philosophie politique, les relations ou études internationales, la politique comparée, la théorie politique, l'étude de la volatilité électorale, l'administration publique et les politiques publiques. 41, no 3, 1989, p. 407-430. Problématique de la démocratie en Afrique. La production nigériane ou sud-africaine et, au-delà, anglophone, est importante également, comme on le constate à travers Politikon, la revue sudafricaine de science politique. 18Lorsque les pays africains arrivent à l’indépendance à la suite des processus coloniaux, il est clair que leur État n’est pas issu d’un processus similaire. Ce siècle si particulier a vu naître et proliférer certains des plus grands maîtres de la pensée, tels que Rousseau, Voltaire, Condorcet, Diderot, Kant, pour ne citer que ceux-là.

Mairie De Strasbourg Acte De Décès, Avion Paris Genève Horaires, Météo La Chaux-de-fonds, Le Bon Coin Animaux De La Ferme, Ankylose 10 Lettres, Expo Chagall Carrières De Lumière, Où Se Trouve La Ville Orange, Expose Sur La Canne à Sucre à La Réunion,

Categorie: Algemeen
Ontvang wekelijks gratis de beste kidsdeals in je inbox. Bespaar voor het hele gezin en geniet meer. Schrijf je nu in!
✔ Bespaar op uitstapjes met het hele gezin
✔ Ontdek voordelige speelgoed deals
✔ Alleen de allerbeste kinderkleding
✔ Familievakanties met kortingen tot -75%